| posté il y a 9 mois

Dario Rossi, l'artiste de rue roi du rythme


Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est possible que vous l’ayez croisé au détour d’une rue. Rien à voir avec les mecs qui tapent deux trois accords de guitare et reprennent ‘we will rock you’ ou ceux qui tapent des poses de 4h en nous faisant croire qu’ils sont en lévitation.

portrait-de-Dario-Rossi-avec-ses-instruments

Dario Rossi arrive à lâcher un set de techno plus pur que l’eau des montagnes et que certain qualifie de ‘techno bio’. Le terme prend tout son sens quand on voit ce qu’il utilise, accrochez vous bien : des seaux, des casseroles et des morceaux de ferraille. On est sur un artiste hors du commun.

C’est en 2011 à Londres qu’il s’installe pour la première fois dans la rue avec ses ustensiles, lorsqu’une foule de gens s’attroupe autour de lui. Il réitère sa performance dans plusieurs grandes capitales européennes. C’est précisément à Berlin que des spectateurs le prirent en vidéo et le postèrent sur les réseaux sociaux. C’est un véritable buzz avec plus de 430 k mentions j’aime sur sa page Facebook et des vidéos YouTube qui comptent jusqu’à 5 millions de vues. Un engouement autour de lui mérité, quand on voit ce qu’il arrive à faire, des set qui rivalisent avec les plus grands noms de la scène techno.

 "C’est comme si mon cerveau commandait ma main de manière autonome."

Dans une interview accordée à Trax, il explique comment il est arrivé jusqu’ici, les sentiments qu’il éprouve quand il joue dans la rue et sa manière d’aborder le succès. Dario Rossi se produit maintenant dans des salles de concert et des festivals, comme en 2015 au Sziget.

On vous laisse avec la vidéo d’une de ses performances.

Article rédigé par Quentin