| posté il y a 8 mois

3 artistes féminines de la scène internationale


montage de trois chanteuses, Iamddbn, Mahalia et Priestess

Chez Mooderns, on aime vous faire découvrir de nouveaux artistes. Et cette fois, on vous a dégoté trois chanteuses/rappeuses. Des zouzs pas dégueu, comme dirait Jean Rochefort.
 

1. IAMDDB :

photographie de la zappeuse Iamddb

De son vrai nom Diana De Brito, cette jeune anglaise de 21 ans s’est fait remarquer en 2017 avec son titre «Shade», et on ne s’en lasse pas. Sa musique, qu’elle aime qualifier «d’urban jazz», se veut être en adéquation avec l'artiste (mais aussi la femme) qu'elle est. C'est dans une interview accordée aux Inrocks qu'elle nous communique sa passion, son travail, et les voyages et expériences qui l'ont forgé



2. Priestess : 

photographie de la zappeuse Priestess

Rappeuse italienne, Priestess nous fait le plaisir de jouer avec les mots de sa langue si musicale. On a l'indémodable rap US, le rap belge qui a littéralement explosé le game en 2017 et même le rap Québécois. Débarque à présent le rap italien, et Priestess risque fort d'imiter le succès de ses confrères du Plat-pays. Ses titres «Maria Antonietta» et «Torno Domani» rassemble déjà plusieurs millions de vues, et nous vous proposons d'y contribuer pour découvrir la rappeuse à la voix douce. Du haut de ses 21 ans, elle semble déjà prête à étendre son Empire (Italie, Empire, t'as compris le calambour) et ses armes sont une voix fluette, et des clips soignés aux teintes pastel. Un délice pour les oreilles, et pour les yeux.

3. Mahalia

photographie de la chanteuse Mahalia

Mahalia est une chanteuse anglaise, qui a déjà plusieurs EP à son arc. Et c'est seulement à 8 ans que l'artiste produit sa première chanson. Tu faisais quoi à 8 ans toi ? En voilà une qui n'avait pas le time ! Dans son titre «Sober», qui est son morceau le plus populaire, elle nous fait part d’un bout de sa vie où elle était «aveuglée par l’amour» et où seulement l’alcool lui permettait de ressentir ses réelles émotions. Ça parle à tout le monde, vous nous l'accorderez. «Sober, parle du réveil. La réalisation. Ce moment où tu finis par comprendre que c'était de la connerie » a-t-elle dit dans un email accordé à The FaderMahalia a un univers à nous faire découvrir et des musiques pleines de sentiments à nous faire partager.

Voilà trois artistes féminines bourrées de talents à aller écouter au plus vite.

Article rédigé par Olivia