| posté il y a 7 mois

La petite histoire du 20 avril, journée sacrée pour tous les fumeurs de weed.


femmes cultivant du cannabis

En 2018, il y a une journée pour tout. La journée du câlin, du bisou, de l'orgasme (dans l'ordre que vous voulez), la journée de la femme, des enfants, de la paix, et de l'amitié. Tant de journées dont tout le monde se fout royalement, en somme.
Cependant, le 20 avril dénote puisque cette journée est la journée mondiale du cannabis, l'occasion rêvée pour se rouler un petit joint, un bon terh, un gros zdèh, le bon gros tarwal des familles (en plus c'est vendredi), (en plus ça rime).

"Alors pourquoi le 20/04 comme date initiale ?" me demanderont les moins raides d'entre vous.
Les raisons sont multiples, et une seule est vraie.
 On passe par le jour d'une tuerie aux USA ou même par un code secret utilisé par la police. La vérité (après investigation) est plus innocente puisque la date coïncide avec une heure (à savoir 4:20 pm) celle à laquelle se retouvait un groupe de potes pour allumer leur torche ; le club des hachishins 2.0 pour ainsi dire.

jeunes célébrant le 20 avril

L'idée est restée puisqu'aujourd'hui et dans les années à venir, le 20 avril est et restera la journée où Marie-Jeanne sera présente et vénérée. À San Francisco, beaucoup prennent cette journée très au sérieux ; on voit se rassembler plus de 15 000 personnes qui fument à l'unisson. Ça laisse peu de place à l'oxygène, et ça attire les Apaches.

Faisons un peu d'Histoire, voulez-vous ? Le cannabis nous vient du Maroc, et plus précisément de la région montagneuse du Rif (on vous met ça là si vous êtes adeptes des pèlerinages). C'est au VIIème siècle (7ème siècle pour les moins habiles d'entre vous) que la culture de cette plante prend son essor. Depuis cette époque, il est consommé à travers le monde de multiples façons.

snoop dog fumant un jointSnoop Dog

Il y a les fleurs séchées, le pollen, l'huile, autant de formules qui réjouiront petits et grands. On peut le fumer en le mélangeant avec du tabac (j'entends Snoop se moquer), le manger en concoctant quelques réjouissances avec son huile, et il est même possible de le boire. Nous pouvons affirmer que certains ont essayé d'autres méthodes pour que le THC (la molécule que contient la weed) viennent irradier leur sang, mais certaines ne méritent pas d'être lue, surtout si vous êtes en train de manger.

Et donc voici quelques anecdotes innocentes pour que vous puissiez briller dans les fumoirs.

Saviez-vous que durant la Seconde Guerre Mondiale, les américains utilisaient le cannabis pour faire parler les prisonniers ? Le but était de les plonger dans un état second pour les rendre plus causants.

"Où est caché la bombe, infame nazi ?"
"Che ne dirai rien !"
"Tiens mon frère, goutte-moi cette ganja, elle vient de Babylone."

Et saviez-vous que Tarantino s'était amusé à faire un clin d'œil bien spécifique dans l'une de ses œuvres ? Dans Pulp Fiction, on peut voir que la quasi-totalité des horloges et montres sont réglées à 4:20pm. Les plus défoncés d'entre vous se diront que ça leur dit quelque chose...

bruce willis dans pulp fictionBruce Willis dans Pulp Fiction et l'horloge indiquant 4:20 pm

Un autre fait amusant : si vous mangez quelques morceaux de mangue avant de vous adonner à la fumette, les effets en seront décuplés. C'est bon à savoir (ou plutôt à ne pas ignorer) si on vous propose un oinj pendant que vous terminez votre jus de mangue devant la fac à 8h, juste avant votre exposé.

Une dernière petite anecdote : 800, c'est le nombre de joints que vous devrez consommer en moins de deux heures pour risquer une overdose
On est laaaarge.

Article rédigé par Guillaume