| posté il y a 9 mois

5 escape games originaux à découvrir


compte à rebours escape game

Il fut un temps où l’Homme occidental a dû lutter pour sa sauvegarde ; affronter des instants périlleux, combattre la montre qui rythmait de dangereuses secondes, braver des lieux clos et hostiles, etc… Il semblerait que ce temps lui manque, puisque les escape games sont en plein essor.

Rappelons pour les ermites qu’un escape game est une activité de groupe dont le but est de contraindre les joueurs à progresser dans un espace fermé. Le travail d’équipe sera indispensable pour espérer résoudre les nombreuses énigmes proposées; énigmes qui mèneront les captifs vers la liberté, ou leur perte.

panneau exit

Le but premier de ce concept est d’être immersif. En soixante secondes chrono, une simple pièce tapissée doit devenir un tout autre lieu, de simples indices doivent sembler vitaux, et de simples mots du Maitre du jeu doivent déclencher une véritable tension. Généralement, un escape game est donc régi par celui qu’on appelle le Maitre du jeu. Il aura pour mission de vous donner quelques indices, de vous rappeler le précieux temps qui s’écoule, ou encore de vous sommer de lâcher ce cutter car non, la clé ne se trouve pas dans le bide de votre pote. Un espace clos, une heure pour en sortir, des indices dissimulés tout autour de vous, et votre jugeote comme seule arme, vous l’avez?

Alors Mooderns se fait une joie de vous présenter cinq escape game aux concepts pour le moins immersifs.

1 – Very bad night (Paris)

les acteurs de very bad trip qui se reveillent d'une cuite

Après une monumentale cuite, vous ouvrez les yeux dans un appartement qui n’est pas le vôtre. La pièce est si bordélique que c’en est presque beau, et bien sûr, vous ne gardez aucun souvenir des hostilités de la veille. On a dansé la polka sur vos tempes, votre système digestif menace de vomir par le cul et de chier par la bouche, et il y a un gangster thaïlandais au micro pénis qui comate non loin de vous (ah non, je confonds pour le dernier). Jusqu’ici tout va bien, mais petit Bémol : le propriétaire de l’appartement rentre bientôt chez lui, et son sens de l’humour risque de frôler le point 0 s’il vous trouve ici.

homme sur un canap qui dort

Cet escape game est à découvrir à Paris, au 24 rue Emile Lepeu. Si ce scénario vous semble un peu trop proche de la réalité, c’est qu’il est temps de passer à la Tourtel Twist.

2 – Un crime presque parfait (Paris)

Cet escape game prend l’apparence d’un bon vieux Cluedo puisqu’il est question de résoudre une enquête, à savoir l’assassinat de Sir Doyle, doyen d’académie. Et vous êtes donc lâchés avec vos potes dans un bureau très classy qui donne plus envie de savourer un bon whisky que de chercher le moindre indice. Mais nous avons déjà traité précédemment la question de l’abus d’alcool fort.

bureau avec des canape et des tapis

Il est donc temps de vous transformer en parfait petit enquêteur afin de trouver un maximum d’indices dans le but de confondre le meurtrier. Si vous n’y parvenez pas à temps, le dit meurtrier s’extrait de la ventilation et bute toute l’équipe. Non on déconne, il ne fait pas ça en fait.

Non on déconne, on en sait rien.

Vous pourrez résoudre cette enquête à Paris, au 25 rue Coquillière.

3 – The Red Room (Japon)

Et c’est l’Asie qui s’avère être THE continent pour les escape games. Et le principe reste le même : un temps limité, un espace clos, des indices dissimulés, le tout avec du rouge, du rouge, et encore du rouge. Et encore du rouge, tiens. The Red Room prend la forme d’une succession de pièces, toutes pourpres. Pour un tel effet, les créateurs ont investi dans le néon, puisque cet espace de jeu ressemble presque à un labo photo.

red room au japon

Le concept diffère cependant dans sa difficulté, dans le sens où le temps octroyé est beaucoup plus court (à savoir d’une demi-heure), et qu’on peut demander une rallonge de dix minutes ; c’est un peu le pay to win de l’escape. Le Maitre du jeu, pourtant présent physiquement, sera également bien plus vague. Et bien sûr, les choses se corsent rapidement puisque vous ne parlez pas un traitre mot de Japonais, hein ? À cela, les créateurs de The Red Room on la solution, puisque cette partie ne repose pas sur un scénario travaillé, mais sur une succession de faits visuels directement liés à la fameuse pièce.

4 – The Virtual Room (Orléans)

The Virtual Room, c’est un escape game qui fait un léger saut dans le temps, et par léger on entend 200 ans. Il se distingue des trois derniers concepts évoqués par sa technologie directement basée sur la réalité virtuelle. La partie se joue en équipe, et il n’est plus question de résoudre un petit meurtre de rien du tout ou de se barrer d’un appartement souillé. Dans The Virtual Room, vous êtes carrément le dernier espoir de l’humanité (on n’est pas dans la merde). 

virtual room escape game

La partie repose plus que jamais sur la collaboration, et sur le partage d’indices et d’informations. Equipés comme des stormtroopers, vous et vos fidèles acolytes devrez travailler manette dans la manette pour accomplir votre mission. Le point fort de ce concept est de proposer une façon inédite de jouer avec les technologies de demain, et de permettre au joueur d’être transporté dans un espace virtuel totalement immersif. Tout est faux, mais rien ne vous paraitra plus vrai.

5 – Maffia Mission (Budapest)

un bureau avec une nappe monde en noir et blanc

On vous parlait d’un bureau classy, de bon whisky, d’une ambiance british par excellence, et ça tombe bien puisque cet escape game n’a rien à voir. Cette fois-ci, la partie que vous propose Maffia Mission basée à Budapest s’étend sur 75 minutes, et vous permettra de plonger dans une ambiance ritale, à la fois élégante et dangereuse. Mais sachez qu’une fois la dernière minute écoulée, la police débarquera pour vous mettre les menottes. À vous de voir si une grosse liasse de billets verts habilement glissée dans leur poche de veste vous permettra d’en réchapper.

le parain se faisant embrasser la main

À travers ce jeu, on plonge dans l’histoire de la famille de Don Francesco, et on frôle de très près l’univers du film Le Parrain; il est question de chef de clan, de familles de truands, de petits bisous sur de grosses chevalières en or, d’orteils tranchés à la cisaille, bidons d’essence versés sur… je m’emballe, je m’emballe. Maffia vous propose des énigmes plus portées sur l’action, avec par exemple une manipulation technique de votre environnement, ce qui ravira les plus manuels.

Si on vous demande la raison pour laquelle vous souhaitez participer à ce jeu, vous n’aurez d’ailleurs qu’à répondre «Pleasure». Les vrais savent.

Article rédigé par Guillaume