| posté il y a 7 mois

Joaquin Phoenix face au rôle maudit du Joker


joaquin phoenix en joker

Joaquin Phoenix, c’est une quantité de choses, mais c’est avant tout Commode, le terrible Empereur du film Gladiator, un personnage violent, irrationnel, à l’extrême limite de la folie. Son interprétation lui vaudra d’ailleurs une nomination aux Oscars dans la catégorie des meilleurs seconds rôles en 2000.

Les rôles, il les enchainera aux côtés de différentes figures du cinéma, comme Mel Gibson ou John Travolta, et sous l’œil de M. Night Shyamalan ou encore Casey Affleck, son beau-frère. M. Night Shyamalan lui confectionnera d’ailleurs un rôle sur mesure pour Le Village (2004), celui de Lucius Hunt, un jeune habitant réservé d’un bourg reculé. Et c’est très certainement le trait de caractère qui définit le mieux ce cher Joaquin : la réserve.

joaquin phoenix dans le film herJoaquin Phoenix dans le film 'Her'

En 2013, il incarne un écrivain en procédure de divorce, qui retrouve l’amour en jetant son dévolu sur un système d’exploitation intelligent, un rôle qui le présente sous un nouveau jour puisqu’il peut justement sortir de cet état de réserve afin de nous offrir une interprétation exaltée et houleuse.

Mais ce qui caractérise le plus Joaquin Phoenix, c’est son regard, ce putain de regard si expressif, si noir et profond. Et ce regard, on le retrouve dans A Beautiful Day (2017) où il prend les traits d’un tueur à gages ultra violent missionné pour sauver la fille d’un sénateur.

Le décor est planté, passons au croustillant.

Ses multiples rôles, généralement tournés vers les personnalités en marge, violentes et froides l’ont finalement amené vers un personnage spécifique, l’intemporel et légendaire Joker, meilleur ennemi de Batman, pire fléau de Gotham City.

C’est Scorsese (excusez-nous du peu) qui est depuis quelques temps en tête de ce projet, et qui a la ferme intention d’offrir au monde sa propre vision des choses concernant notre aimable clown souriant. L’idée est de réaliser une œuvre qui traiterait des origines du Joker, sans pour autant être directement liée à l’univers DC. En effet, la Warner a la ferme intention de créer un label alternatif qui permettrait d’offrir de nouveaux films en lien avec DC Comics, sans pour autant devoir les rapprocher des dernières productions (Batman VS Superman, Wonderwoman, Justice League, etc…).

On pourrait ainsi voir apparaitre un tout nouveau style de films pour cet univers si réputé ; pour ce qui est du projet de Scorsese, nous savons de source sûre que la production se tournerait vers un film noir, ce qui collerait parfaitement avec le personnage du Joker, et avec Joaquin Phoenix.

heath ledger incarnant le jokerHeath Ledger dans la peau du joker

Une chose reste à savoir, quel impact ce rôle « maudit » aurait-il sur l’acteur ? Vous vous attendez certainement à ce qu’on vous parle de Heath Ledger à cet instant précis, et c’est exactement ce qu’on va faire.

La légende noire de ce rôle est directement en rapport avec le tragique décès du jeune acteur, qui avait livré une interprétation magistrale de l’antagoniste. Depuis, Jared Leto s’est risqué à ce petit jeu, en nous offrant un Joker aussi gangsta que controversé. Mooderns l’affirme, l’acteur qui a su lever la barre presque aussi haut que Ledger se nomme Cameron Monaghan, et interprète un jeune Joker loufoque et meurtrier dans la série Gotham.

cameron monaghan incarnant le joker dans la série gothamCameron Monaghan incarnant le joker dans la série Gotham

Le plus dur est donc à faire pour ce cher Joaquin, qui nous l’espérons saura s’emparer de ce rôle titanesque, sans pour autant vendre son âme à ce clown sadique et incompris.

Notons qu’en 2005, Joaquin Phoenix devait jouer dans le film Brokeback Mountain à la place de Heath Ledger. Peut-on y voir une coïncidence ?

Article rédigé par Guillaume