Comment Mooderns est né

Nous étions deux étudiants en Fac de Langues, plus précisément en LEA, ça veut dire langues étrangères appliquées. Trois mots pour définir une licence composée à 80% de vide. Il nous avait fallu 3 ans pour le comprendre. Ne vous engagez pas dans cette voie, it’s a trap !

Après s’être remis en question maintes et maintes fois sur notre futur, plus repoussant que les crackeux de la ligne 12, on avait évidemment décidé de changer de voie. Une voie plus en accord avec la force créative qui sommeillait en nous. Le web design et le développement web seraient notre sacerdoce. C’est bien plus bandant que cette licence poussiéreuse que l'on nomme LEA.

Cette illumination nous mena tout droit vers une école de design Parisienne. A ce moment-là, nous regorgions d’ambitions et nous étions prêt à nous dévouer corps et âme dans cette nouvelle voie. Plus rien ne pouvait nous arrêter.

Oui mais voilà. Pour intégrer cette école, il nous fallait trouver une alternance ! Et le sort s’acharna contre nous lorsqu’à deux jours de la rentrée, nous n’en avions toujours pas. On était à nouveau comme deux merdes, le genre que tu libères un lendemain de soirée où tu finis plus chargé que le pilier de bar du PMU situé juste au coin de ta rue.

Pour pallier ce futur toujours incertain, nous n’avions d’autre choix que de faire confiance à cette bonne vieille méthode de grand-mère qui consiste à se branler les neurones avec comme carburant une liste exhaustive de liquides composés essentiellement d’éthanol, à la quête d’une nouvelle illumination. A l’approche d’une énième pinte, l’illumination nous frappa en pleine gueule. “Putain mais on les emmerde, on a qu’à créer notre site d’actualité. J’avoue. “ Sont les mots que nous avons prononcés ce soir-là. Voilà comment tout à commencer. Putain. C’est beau.

Mais pour réaliser ce projet, nous avions besoin d’une équipe de choc, une équipe à faire pâlir tous les marquis de Sade, l’équipe que quand tu la vois, tu dis wooouuuuaah. Le choix était fait. Un croque-mort-écrivain, une fêtarde (notre Régine), et un littéraire se joindraient à nous, pour pondre chaque jour, un tas d’articles tous plus géniaux les uns que les autres. Notre squad composé uniquement de numéro dix était formé et il nous restait plus qu’à trouver un nom. Mooderns, voilà, c’est fait.

Mooderns est un roman contemporain qui s’écrit tous les jours un peu plus, Mooderns c’est l’insouciance, Mooderns c’est le Brésil.

Suivez notre page Facebook